Navigation

Transmission des résistances des animaux de compagnie aux êtres humains

 

La proximité des animaux de compagnie avec leurs propriétaires favorise la transmission de bactéries résistantes aux antibiotiques. Un projet de recherche international étudie quels types d’infections et quelles circonstances représentent le plus de risques.

Description du projet (projet de recherche en cours)

De plus en plus d’infections sont provoquées par des germes résistants aux antibiotiques transmis par les animaux. Des chercheurs, issus de quatre pays européens et du Canada, veulent déterminer les circonstances qui favorisent l’échange d’agents pathogènes et de gènes résistants entre humains et animaux. Notre équipe, dont le rôle est consultatif, effectue l’analyse moléculaire des gènes de résistances. Les chercheurs du projet s’intéressent particulièrement aux processus à l’œuvre lors d’une infection aigue chez l’animal. Dans ces cas-là, les bactéries et gènes de résistances augmentent considérablement. L’observation des animaux et de leurs propriétaires sur un temps assez long permet de déterminer les risques de transmission de diverses infections à différents stades du processus infectieux.

Contexte

La proximité des animaux de compagnie avec leurs propriétaires offre des conditions idéales pour la transmission de bactéries entre humains et animaux. Nous manquions jusqu’ici cependant de données sur l’ampleur réelle du phénomène ainsi que sur les modes de propagation des différents types de résistances.

Objectif

Le projet vise à obtenir des connaissances de base sur la dynamique de transmission des résistances entre l’animal et l’homme. Il entend par ailleurs déterminer les types d’infections présentant le plus haut facteur de risque et identifier les phases du processus infectieux au cours desquelles la probabilité de transmission est la plus élevée.

Importance

Le projet permettra d’acquérir des connaissances utiles pour la mise en œuvre de mesures préventives contre la transmission et la propagation des résistances entre les animaux domestiques et les humains.

Titre original

Risk of companion animal to human transmission of antimicrobial resistance during different types of animal infection Institute of Veterinary Bacteriology

Responsable du projet

  • Prof. Vincent Perreten, Universität Bern

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

/SiteCollectionImages/portraetbilder/Perreten-Vincent_0585.jpg

Prof. Vincent Perreten Institut für Veterinär-Bakteriologie Vetsuisse-Fakultät Universität Bern Länggassstrasse 122
Postfach 8466
3001 Bern +41 31 631 24 84 vincent.perreten@vetsuisse.unibe.ch