Navigation

Pourquoi la ST131 se propage-t-elle si bien?

 

Une souche de bactérie Escherichia coli résistante à de nombreuses familles d’antibiotiques est de plus en plus répandue à travers le monde. Nous nous intéressons à sa propagation ainsi qu’au développement de cette résistance.

Description du projet (projet de recherche en cours)

Les bactéries E. coli sont à l’origine de la plupart des infections des voies urinaires et des septicémies. Or, des souches résistantes aux antibiotiques se propagent à travers le monde, en particulier celle connue sous le nom ST131. Dans le cadre de notre projet, rassemblant six groupes de recherche de cinq pays, nous voulons comprendre pourquoi la ST131 possède un tel potentiel infectieux et comment elle acquiert sa résistance. Notre équipe analyse les processus génétiques permettant à ces bacilles d’intègrer des gènes provenant d’autres bactéries dans leur propre ADN, contribuant ainsi à l’extension de leur résistance. Nous avions déjà identifié un élément génétique (ISEcp1) jouant un rôle important dans ce processus. Nous analysons maintenant in-vitro des mécanismes responsables des processus observés.

Contexte

Dans certaines régions du monde, les antibiotiques standards (ß-lactamines, fluoroquinolones) habituellement utilisés pour traiter les infections aux colibacilles ne font plus aucun effet dans plus de la moitié des cas. Il est donc urgent d’agir pour stopper la propagation de colibacilles résistants.

Objectif

Nous cherchons à comprendre les mécanismes permettant aux colibacilles d’intégrer les gènes d’autres bactéries dans leur ADN et d’ainsi développer des résistances. Nous analysons également l’influence de multiples facteurs sur ce processus, notamment les variations de température, les concentrations en fer ou les faibles concentrations d’antibiotiques.

Importance

Les connaissances ainsi acquises permettront de mieux comprendre et d’anticiper la formation et la propagation de différentes souches de bactéries résistantes, offrant ainsi les bases nécessaires au développement de mesures de prévention et de traitement.

Titre original

Escherichia coli ST131: a model for high-risk transmission dynamics of antimicrobial resistance

Responsable du projet

  • Dr. Laurent Poirel, Université de Fribourg

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

/SiteCollectionImages/portraetbilder/Poirel_Laurent_0235.jpg

Dr. Laurent Poirel Département de Médecine Université de Fribourg Chemin du Musée 5 1700 Fribourg +41 26 300 95 82 laurent.poirel@unifr.ch