Navigation

Accueil

 

 

Des virus pour lutter contre les bactéries résistantesDes virus pour lutter contre les bactéries résistanteshttp://www.nfp72.ch/fr/News/Pages/190711-news-nfp72-des-virus-pour-lutter-contre-les-bacteries-resistantes.aspxDes chercheurs de l'ETH Zurich modifient des enzymes des phages - ennemis naturels des bactéries - et les envoient spécifiquement dans les tissus infectés.10.07.2019 22:00:00Des virus pour lutter contre les bactéries résistantes
Les résistances tirent parti des bactéries endormiesLes résistances tirent parti des bactéries endormieshttp://www.nfp72.ch/fr/News/Pages/190905-news-nfp72-les-resistances-tirent-parti-des-bacteries-endormies.aspxLes bactéries en état dormant peuvent échapper aux antibiotiques et transmettre ensuite des gènes de résistance, même sans être elles-mêmes résistantes.04.09.2019 22:00:00Les résistances tirent parti des bactéries endormies
"Le consentement des patient·es est déterminant""Le consentement des patient·es est déterminant"http://www.nfp72.ch/fr/News/Pages/190711-news-nfp72-le-consentement-des-patient-es-est-determinant.aspxSusanne Driessen, présidente de swissethics, évoque les questions éthiques qui se posent lorsque les données génétiques des pathogènes sont liées aux données des patient·es.10.07.2019 22:00:00"Le consentement des patient·es est déterminant"

Le Programme national de recherche "La résistance aux antimicrobiens" (PNR 72) veut contribuer à diminuer la résistance aux antimicrobiens et ses effets négatifs dans le traitement des maladies infectieuses.

Comme les bactéries résistantes aux antibiotiques circulent entre les êtres humains, les animaux et l’environnement, le PNR privilégie une stratégie One-Health, basée sur une approche globale et interdisciplinaire.

Le PNR dispose d’une enveloppe financière de 20 millions de francs. La recherche s’étend sur cinq ans.

 Déroulement du programme

Plus d’informations sur ce contenu

 Manifestations

 

 

 Publication