Navigation

RIBOTARGET – Garder l'effet des antibiotiques sur l'une de leurs cibles principales

 

De nombreux antibiotiques ne sont plus efficaces les cellules bactériennes sont devenues résistantes. Nous identifions donc de nouvelles structures cibles sur le ribosome et modifions des substances actives existantes afin de préserver l'effet thérapeutique des antibiotiques.

Description du projet (projet de recherche en cours)

Le ribosome, l'"usine à protéines" des cellules, est l'une des cibles les plus importantes des antibiotiques. Mais, en présence de pathogènes multirésistants, les substances actives d’aujourd'hui ne peuvent plus attaquer le ribosome car elles ne peuvent plus s'y lier. Nous étudions donc des antibiotiques qui utilisent d'autres structures sur le ribosome ou des sites de fixation modifiés. Des partenaires de projet de six pays européens unissent leur expertise afin d'identifier des structures cibles, réorienter les antibiotiques existants comme les aminoglycosides sur ces cibles et découvrir de nouveaux principes actifs. Nous analysons en détail leurs modes d'action et testons leur efficacité contre les principales bactéries résistantes aux antibiotiques (pathogènes de priorité 1 selon la liste de l'OMS).

Contexte

De nombreux antibiotiques perdent leur efficacité parce que dans les pathogènes multirésistants, ils ne peuvent plus se fixer sur leur structure cible, le ribosome. De nouveaux antibiotiques ciblant différents sites dans le ribosome pourraient surmonter ce problème. problème.

Objectif

Nous identifions de nouvelles cibles sur le ribosome et développons des principes actifs qui exploitent ces cibles. En analysant les mécanismes à l'oeuvre, nous préparons le terrain pour de nouveaux médicaments.

Importance

Grâce à de nouveaux principes actifs visant de nouvelles structures cibles sur le ribosome, il est possible de continuer à utiliser en médecine cette cible idéale pour les antibiotiques.

Titre original

Development of novel ribosome-targeting antibiotics

Responsables du projet

  • Prof. Erik Christian Böttger, Institut für Medizinische Mikrobiologie Universität Zürich
  • Prof. Reynald Gillet, Institut de Génétique et Développement de Rennes, Université de Rennes, FR
  • Prof. Vasili Hauryliuk, Umeå University, Department of Molecular Biology, Umeå, SE
  • Dr. Axel Innis, ARNA laboratory, INSERM Institut Européen de Chimie et Biologie, Pessac, FR
  • Prof. Daniel N. Wilson, Institute for Biochemistry and Molecular Biology, University of Hamburg, DE
  • Dr. Dominik Rejman, Institute of Organic Chemistry and Biochemistry of The Czech Academy of Sciences, Prague , CZ

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

/SiteCollectionImages/portraetbilder/Boettger-Erik_0277.jpg

Prof. Erik Christian Böttger Institut für Medizinische Mikrobiologie Universität Zürich Gloriastrasse 30/32 8006 Zürich +41 44 634 26 61 boettger@imm.uzh.ch