Navigation

Percer l’enveloppe protectrice des bactéries

 

De nombreuses bactéries particulièrement dangereuses se protègent à l’aide d’une membrane extérieure. Nous souhaitons comprendre les mécanismes qui permettent le développement de cette membrane afin de découvrir des cibles pour de nouveaux principes actifs.

Description du projet (projet de recherche en cours)

Les bactéries Gram-négatives résistantes aux antibiotiques sont responsables d’infections difficiles à traiter car elles possèdent une membrane protectrice externe. Cependant, cette membrane présente des points faibles pouvant être exploités pour de nouveaux traitements. Nous étudions l’un d’entre eux, la protéine BamA. Celle-ci contrôle le processus d’intégration d’autres protéines à la membrane et sa désactivation est mortelle pour la bactérie. Nous analysons la fonction de BamA et l’intégration des protéines à une résolution atomique par spectroscopie RMN et cristallographie aux rayons X. La mise en évidence des interactions existant entre la protéine BamA et d’autres molécules nous permet de mieux comprendre son fonctionnement et de rechercher les substances capables de l’interrompre.

Contexte

Des souches résistantes de bactéries de la classe Gram-négative, contre lesquelles tous les antibiotiques connus sont inefficaces, apparaissent de plus en plus fréquemment. Il n’existe actuellement aucune nouvelle génération de médicaments pour lutter contre ces micro-organismes.

Objectif

L’objectif de notre projet est de comprendre le mécanisme utilisé par les bactéries Gram-négatives pour intégrer des protéines membranaires à leur membrane externe.

Importance

Nos résultats visent à mettre en évidence d’éventuelles nouvelles cibles pour les substances antibiotiques qui pourront être développées et adaptées de manière spécifique. D’une manière similaire, nous pourrons également optimiser des antibiotique déjà existants et potentiellement utilisables.

Titre original

The molecular mechanism of outer membrane protein insertion by BamA and its role as a target for novel antibiotics

Responsable de projet

Prof. Sebastian Hiller, Biozentrum, Universität Basel, Basel

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

/SiteCollectionImages/portraetbilder/Hiller-Sebastian_0435.jpg

Prof. Sebastian Hiller Biozentrum Universität Basel Klingelbergstrasse 70 4056 Basel +41 61 267 21 01 sebastian.hiller@unibas.ch