Navigation

Pour une utilisation sécurisée des denrées alimentaires

 

Nous recherchons les risques de transmission de résistances aux antibiotiques entre les animaux et les êtres humains en Suisse. Nous testons par ailleurs des approches d'interventions qui sensibilisent les consommatrices et les consommateurs à l’utilisation sécurisée des aliments.

​​Description du projet (projet de recherche en cours)

Les consommateurs sont exposés aux bactéries résistantes aux antibiotiques par le contact avec des animaux (par ex. par la consommation alimentaire ou le soin des animaux de compagnie). Nous développons des approches d'interventions qui les sensibilisent à un comportement sans risque. À cet égard, nous établissons une carte de risques avec les voies de transmission entre les animaux et les êtres humains. Ensuite, nous réalisons des interviews afin de montrer de quelle manière les consommateurs, les vétérinaires et les agriculteurs perçoivent les risques encourus. Nous identifions ainsi des lacunes des connaissances qui subsistent et indiquons où il faut appliquer des interventions. Finalement, nous testons comment différentes approches d'interventions influencent l’utilisation des aliments par le consommateurs finaux.

Contexte

En ce qui concerne les agents pathogènes résistants aux antibiotiques, il n’y a guère de mesures éprouvées qui promeuvent une utilisation sécurisée des denrées alimentaires. Ce que l’on discerne mal jusqu’à présent, c’est sur quelles voies de transmissions ces mesures doivent porter et comment elles doivent être conçues pour donner les meilleurs effets possibles.

Objectif

Nous établissons une carte de risques qui indique les voies de transmission de bactéries résistantes aux antibiotiques entre les animaux et les êtres humains. Sur cette base, nous développons des interventions qui sensibilisent les consommatrices et les consommateurs aux risques les plus importants et aux mesures de prévention appropriées.

Importance

Nos résultats apportent les fondements pour identifier et évaluer les risques de transmission entre les animaux et les êtres humains. En outre, ils indiquent aux décideurs les approches d'interventions possibles efficaces et réalisables en pratique.

Titre original

Developing an evidence-based intervention for consumers to reduce the risk of multiple antimicrobial resistance transmission pathways

Responsables du projet

  • Dr. Vivianne Visschers, Hochschule für Angewandte Psychologie, Fachhochschule Nordwestschweiz, Olten
  • Dr. Manon Schuppers, SAFOSO AG, Liebefeld

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

/SiteCollectionImages/portraetbilder/Visschers_Vivienne.jpg

Dr. Vivianne Visschers Hochschule für Angewandte Psychologie
Fachhochschule Nordwestschweiz
Riggenbachstrasse 16 4600 Olten +41 62 957 24 36 vivianne.visschers@fhnw.ch

​​