Navigation

AntibioticScout.ch optimise l’utilisation des antibiotiques chez les animaux

 

La plate-forme en ligne AntibioticScout.ch aide les vétérinaires à faire un usage raisonné et ciblé des antibiotiques. Une étude menée sur deux ans dans des cabinets privés et dans deux cliniques vétérinaires a démontré que cet instrument a effectivement permis de réduire le recours aux antibiotiques. La plate-forme AntibioticScout.ch, qui est à la disposition de l’ensemble des vétérinaires, sera donc maintenue et même développée.

​​​​​​Portrait / description du projet (projet de recherche terminé​)

​​Nécessité d'une utilisation raisonnée des antibiotiques en médecine vétérinaire

Les animaux de rente et de compagnie aussi reçoivent des antibiotiques lorsqu'ils sont malades. Or, ce type de médicament est souvent administré sans raison médicale pertinente ou au détriment d'autres solutions. Cette pratique courante favorise l'apparition de résistances aux antibiotiques, qui posent également des problèmes aux êtres humains. Une optimisation de la pratique de prescription en médecine vétérinaire permettrait de lutter contre ce phénomène sans porter atteinte à la qualité des soins prodigués aux animaux.

Comme en médecine humaine, l'« utilisation raisonnée des antibiotiques » pourrait jouer un rôle décisif dans la lutte contre les résistances : de vastes programmes permettraient de promouvoir une utilisation rationnelle et ciblée des antibiotiques, fondée sur des directives éprouvées. Dans d'autres domaines de la médecine vétérinaire, des instruments en ligne ont d'ores et déjà fait leurs preuves. Ils accompagnent les utilisateurs et utilisatrices dans l'examen d'éléments de décision particulièrement complexes et leur permettent en outre d'actualiser leurs connaissances en toute simplicité.

Efficacité avérée du nouvel outil en ligne

Forts de ce constat, Hanspeter Nägeli et son équipe ont développé la plate-forme en ligne AntibioticScout.ch. Sous l'égide de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, des comités d'expert·es ont élaboré des recommandations pratiques relatives au choix, au dosage, à l'application et à la durée du traitement sur la base des préconisations émises par des organisations spécialisées nationales et internationales. Depuis 2016, la plate-forme AntbioticScout.ch est accessible à l'ensemble des vétérinaires. Elle s'inscrit dans le cadre du système d'information de pharmacologie/toxicologie de la faculté Vetsuisse, qui s'est d'ores et déjà imposée comme une référence parmi les professionnel·les. D'abord limitée aux thérapies destinées aux animaux de rente, la plate-forme a ensuite vu son champ d'application étendu aux animaux de compagnie, aux animaux exotiques ainsi qu'aux chevaux.

​ Cette étude avait pour principal objectif de déterminer si la plate-forme AntibioticScout.ch contribuait effectivement à une utilisation plus rationnelle des antibiotiques. Les chercheuses et les chercheurs se sont donc concentrés sur certains tableaux cliniques chez les veaux, les chats et les chiens qui donnent très souvent lieu à la prescription d'antibiotiques critiques –souvent à mauvais escient. Pendant deux ans, ils ont ainsi relevé et analysé systématiquement les données de plusieurs cabinets privés ainsi que des deux cliniques vétérinaires universitaires de Zurich et de Berne.

Scepticisme annoncé mais efficacité démontrée

Les résultats confirment la diminution du recours aux antibiotiques pour toutes les espèces d'animaux durant les deux ans suivant l'introduction de la plate-forme AntibioticScout.ch ainsi qu'une utilisation plus responsable de ce type de thérapie. En outre, les vétérinaires ont soigné les chats et les veaux en prescrivant moins souvent des antibiotiques, lesquels devraient être réservés en priorité à la médecine humaine.​

Néanmoins, l'utilisation des antibiotiques gagnerait à être encore optimisée. L'étude révèle cependant que la marge de manœuvre pour réduire encore l'utilisation des antibiotiques chez les veaux est actuellement limitée. Les systèmes d'engraissement les plus utilisés en Suisse tiennent compte des pathologies qui nécessitent impérativement un traitement. Enfin, il ressort d'une enquête menée auprès des vétérinaires dans le cadre du projet que les offres de soutien (p. ex. plate-forme AntibiotiScout.ch) sont parfois accueillies avec un certain scepticisme, de sorte que leur potentiel est encore largement inexploité.​​

Cela étant, AntibioticScout.ch a déjà produit un effet indéniable en peu de temps. À moyen terme, l'instrument devrait donc avoir un impact plus important encore. Avec le soutien de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, la plate-forme sera donc maintenue et développée. Elle offre par ailleurs la possibilité aux vétérinaires de signaler les thérapies qui s'avèrent inefficaces, ce qui constitue une voie innovante pour identifier rapidement de nouvelles résistances aux antibiotiques. Enfin, la plate-forme AntibioticScout.ch est depuis peu utilisée dans la formation (continue) vétérinaire.

​​ ​

Titre original

AntibioticScout: Online tool for antimicrobial stewardship in veterinary medicine

Responsables du projet

  • Prof. Hanspeter Naegeli, Institut für Veterinärpharmakologie und –toxikologie, Universität Zürich, Zürich
  • Prof. Simone Schuller, Department of Clinical Veterinary Medicine/Universität Bern, Bern
  • Prof. Gertraud Schüpbach, Vetsuisse-Fakultät, Universität Bern, Liebefeld
  • Dr Cedric Muentener, Vetsuisse-Fakultät, Universität Zürich, Zürich
  • Dr. Barbara Willi, Clinic for Small Animal Internal Medicine, Vetsuisse-Fakultät, Universität Zürich, Zürich
  • Prof. Meike Mevissen, Vetsuisse-Fakultät, Universität Bern, Bern
  • Dr. Daniel Demuth, Vetsuisse-Fakultät, Universität Zurich, Zürich

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

/SiteCollectionImages/portraetbilder/Naegeli-Hanspeter_0589.jpg

Prof. Hanspeter Naegeli Institut für Veterinärpharmakologie und –toxikologie Universität Zürich Winterthurerstrasse 260 8057 Zürich +41 44 635 87 61 naegelih@vetpharm.uzh.ch